Commencez ici!

Vous allez trouver ici des conseils pour vous alléger physiquement… mais pas que!

Pourquoi ça ?

Car les pensées négatives et le stress :

  • acidifient l’organisme
  • dérégulent les hormones responsables de la digestion
  • et vous font stocker bien plus le sucre et le gras que vous ne le devriez.

Et vous savez quoi? Ce n’est même pas moi qui le dit: ce sont les neuroscientifiques. Ceux qui analysent les images de nos cerveaux depuis 1992.

Je vais vous dévoiler ce que l’industrie de la minceur vous cache pour que vous ayez toujours besoin de leur acheter des produits. Dans quelques instants, vous allez découvrir pourquoi les régimes ne peuvent absolument pas fonctionner. En tout cas, pas avant un important travail préalable.

Mais avant cela, j’aimerais vous raconter une histoire : la mienne ! Je m’appelle Charlotte. J’ai grandi dans une belle famille avec un papa, une maman et une adorable petite sœur. Enfant, je vivais insouciante et entourée d’amour. Tout n’était que légèreté. J’étais persuadée que j’allais avoir un destin extraordinaire tant la vie était belle !

Pourtant, mon monde s’est écroulé à la mort de mon père. J’ai dû adopter des mécanismes de défense pour surmonter mon chagrin et ne pas ajouter à la peine de ma famille. Pour cela, j’ai ravalé mes sentiments. Plus aucune émotion ne transparaissait chez moi. Et, plus je me renfermais, plus je grossissais. J’ai donc traversé une période d’anorexie pour tenter de retrouver mon corps d’enfant qui était si mince ! Mais rien n’y faisait : avec l’effet yoyo, j’ai vécu des variations de poids vertigineuses, parfois de plus de 10 kilos en seulement deux mois. J’ai commencé à me cacher derrière des vêtements amples et à m’habiller comme un garçon. Pendant plusieurs années, je n’ai porté que du noir car je pensais que cela affinait ma silhouette.

Un jour, pourtant, j’ai rencontré la femme la plus rayonnante que je connaisse : une femme souriante, positive, habillée de couleurs et… aveugle. Cette thérapeute, à la suite de l’accident où elle a perdu la vue, a tout essayé pour s’en sortir. Et elle est devenue cette personne belle, généreuse et lumineuse. Cela m’a fait un déclic. Moi aussi j’ai voulu m’en sortir.

J’ai lu tous les livres que je trouvais sur le sujet, puis j’ai entamé des formations en nutrition, en développement personnel, en yoga… Jusqu’à tomber sur des cours de Programmation Neuro-Linguistique. J’ai fait le tri et tout expérimenté sur moi. Jusqu’à créer la méthode qui m’a permis de devenir la jeune femme que je suis.

Aujourd’hui :

  • Je suis mince. Je n’aurais jamais rêvé de rentrer dans une taille 36 avec mes 1m78 et pourtant c’est maintenant le cas !
  • Je suis légère ! Et pas que dans mon corps : dans ma tête aussi.
  • Je ne rate jamais une occasion de porter une (mini !) robe.
  • J’adore maintenant voir mes vêtements colorés se refléter dans les lunettes de ma maman.
  • Et, le plus important, j’aime mon corps et ses défauts… tout comme mon chéri les aime d’ailleurs!

Si j’avais pu triompher du stockage émotionnel, me débarrasser des kilos en trop et atteindre la légèreté, alors tout le monde pouvait le faire ! J’ai donc créé ce site Internet afin de partager tous mes conseils: des conseils qui vont à l’encontre de ce que répète l’industrie de la minceur. Lorsque j’ai fondé LIGHT Mind & Body, j’étais intimement persuadée (et je le suis toujours !) que si chacun d’entre nous allait mieux, il y aurait plus de paix dans le monde. LIGHT, c’est ma modeste contribution à cet idéal.

Bien sûr, vous allez trouver ici des astuces pour manger mieux et garder votre corps en mouvement. Mais, avant de mettre en place ces conseils dans votre assiette, assurez-vous avant de prendre en compte ce qu’aucun régime alimentaire ne prend en compte : vos cerveaux.

Au fil des articles de LIGHT, vous en apprendrez plus sur vos trois cerveaux (et oui !). Mais commençons simplement ici avec le plus connu, celui « d’en haut ». On peut schématiquement le réduire à trois zones : le cerveau reptilien (qui est gouverné par la peur du changement car il est synonyme de mort), le cerveau limbique (le siège de vos désirs) et le néo-cortex, où se développent vos pensées logiques.

Les régimes ne s’adressent qu’à cette troisième zone. Ils lui demandent de rationaliser les apports en calorie, d’éliminer une catégorie d’aliments et de rester dans la restriction. Pourtant, l’humain agit en fonction de ses émotions, de ses désirs et de ses peurs. Il ne peut donc jamais tenir une restriction car « il le faut ». Les régimes ne s’adressent donc pas aux bons neurones ! De plus, votre cerveau s’est dessiné une carte mentale de votre corps. Et, on l’a dit, il n’aime pas le changement. Malgré vos efforts pour perdre du poids, si vous ne changez pas cette carte mentale, vous reviendrez toujours à votre poids initial.

C’est également le cas si vous ne désactivez pas les mécanismes émotionnels qui vous ont fait prendre ce poids.

Au fil des semaines, au fil des articles, je poste ici des conseils pour vous apprendre à vous servir de vos cerveaux (vous avez des neurones dans le ventre et dans le cœurs, plusieurs centaines de milliards !) plutôt que de lutter contre, à accueillir et comprendre vos émotions et à abaisser votre stress. Ce sont les conditions à mettre en place avant de manger à volonté toutes les bonnes choses décrites sur ce site !

Légèrement,

Charlotte

PS : Cliquez ci-dessous si vous souhaitez en savoir plus sur

la première méthode qui combine neurosciences, programmation neurolinguistique et désactivation émotionnelle pour mincir durablement sans régime, ni médicament

Livre offert

LES 50 SECRETS POUR SE DEBARRASSER DE LA CELLULITE

NATURELLEMENT & DEFINITIVEMENT

 

Envie de dire bonjour ? Besoin d’un conseil personnalisé?

Super simple:  envoyez un email à

charlotte[at]light-mindbody.com

674f06a65294683b18590f838d67151599999999999999999999999999